Ostéo Annuaire, site des ostéos et ostéopathes
Le premier site média de l'ostéopathie

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Osteo Annuaire, vous propose toutes les actualités sur la santé dans le monde de l'ostéopathie. Des articles de qualité sur les techniques, les douleurs, et les débats d'actualités sur la santé. Nous vous proposons des articles rédigé par des références dans le domaine de la santé et de l'ostéopathie. En tant qu'ostéos nous vous tenons informé des études parues aux cours des derniers mois. Les ostéopathes publient de nombreux articles, il est souvent difficile de les retrouvez. Osteo-annuaire.fr recense les études et vous les propose directement sur le site des ostéos fait pour les ostéos.

Inscrivez-vous sur Ostéo Annuaire

Profession de santé, un nouvel espoir

Profession de santé, un nouvel espoir

Envoyer Imprimer PDF

COMMUNIQUE EUROSTEO N° 2

PROFESSION DE SANTE, UN NOUVEL ESPOIR

 

Chère Consoeur, Cher Confrère,

Les difficultés rencontrées pour obtenir une décision politique en faveur de la mise en place d’un cadre juridique et règlementaire pour la formation et l’exercice de l’ostéopathie reposent elles sur l’influence de puissants lobbies que cette profession dérange ?

Certes, le commerce des médicaments, la chasse gardée médicale, la manne constituée par le nombre d’ostéopathes, ne sont pas à négliger.

Il suffit d’observer les réactions des Douanes, de l’Industrie du tabac et des Laboratoires pharmaceutiques face à la commercialisation de la e-cigarette pour comprendre que le facteur économique n’est pas à négliger. En ma qualité de Président de SOS Tabac, je connais particulièrement bien ce type de situation.

Sauf que l’ostéopathie n’est pas un produit de consommation mais une offre de service de santé qui touche toute la population et pas seulement les fumeurs.

Le problème de fond pourrait se situer ailleurs.

L’ostéopathie concerne en effet les personnes qui présentent des pathologies dites légères*, motifs de la majorité des consultations médicales, et celles qui souffrent de troubles fonctionnels qui font le lit des maladies chroniques et récidivantes.

Or ce sont justement ces personnes dont l’état se situe entre la santé et la maladie qui pourraient, grâce à la combinaison de l’ostéopathie et d’une meilleure hygiène de vie, se libérer de ces maux qui embarrassent leur quotidien et retrouver un bien-être général.

Encore faut-il rendre cette nouvelle médecine préventive financièrement accessible à tous car toutes les études démontrent que les personnes les plus défavorisées sont aussi les principales victimes.

La lutte contre la discrimination et le droit à la santé qui font partie intégrante de la politique de santé publique semblent, en ce qui concerne l’ostéopathie, avoir été mis à l’écart.

Considérant la reconnaissance d’une nouvelle profession de santé avec sa propre nomenclature, le véritable problème pourrait s’expliquer par la prise en charge des actes d’ostéopathie par les organismes payeurs.

Est-ce la raison pour laquelle le ministère de la santé, bien conscient des divisions existantes, se réfugie derrière l’absence de coordination entre les différents organismes dits représentatifs de l’ostéopathie pour se soustraire à toute prise de décision ?

Permettez-moi de penser que, même si les lobbies ont une certaine influence, le problème réside principalement dans la totale méconnaissance du métier d’ostéopathie et de son impact en matière de réduction de dépense de santé. Le récent rapport de l’Académie Nationale de Médecine qui fait un amalgame entre l’acupuncture, la chiropraxie, l’hypnose, le tai-chi et l’ostéopathie tend à le prouver.

L’économie de dépense de santé réalisable par l’ostéopathie est immédiate. Des études sagement gardées, réalisées par un Groupe d’assurance complémentaire santé, ont prouvé qu’à pathologie égale l’ostéopathie coûte 7 fois moins que les traitements occidentaux usuels.

S’agissant de la prise en charge, le positionnement de l’ostéopathie en tant qu’acte de prévention santé active permettrait une prise en charge à l’instar de l’optique qui ne serait pas inflationniste.

Vous qui prenez le temps d’écouter vos patients, qui leur expliquez de façon simple et intelligible le processus d’installation du déséquilibre qui a motivé leur consultation, qui intégrez de façon systématique les facteurs nutritionnels, qui veillez à corriger les carences micro nutritionnelles, qui évaluez au delà des signes cliniques l’amélioration de la fonction hépatique garant de la qualité du sang artériel, qui pratiquez les manoeuvres nécessaires à la normalisation des tensions tissulaires et par voie de conséquence, la libération des flux circulants, pouvez-vous laisser votre profession être ainsi déconsidérée ?

Nous avons le devoir d’accomplir notre art par la transmission de notre savoir, aussi lorsque je reçois des stagiaires qui ne sont autorisés à faire leur stage que dans des cabinets tenus par des anciens élèves, je reste pour le moins circonspect.

 

Faisons ensemble la démonstration de toute la valeur de notre profession grâce à :

- l’harmonisation de nos niveaux de compétences autour d’une méthodologie commune,
- la réalisation d’auto évaluation auprès de nos patients,
- la mise en place d’un « test » systématique qui permettra de valider l’évolution du

degré d’insuffisance hépatique pendant la phase de guérison.

 

Pourquoi le Foie ?

Le foie est un organe omnipotent dont toutes les fonctions de l’organisme dépendent, son métabolisme libère des acides et de l’oxyde de carbone qui sont à la source de la quasi totalité des pathologies.

L’insuffisance hépatique a un caractère strictement fonctionnel **. Il ne s’agit pas là de maladies du foie qui ont un caractère organique.

Le Foie est de très loin la pathologie la plus fréquente et est présente dans tous les troubles qui rentrent dans le cadre de notre compétence.

Malheureusement, la médecine occidentale ne peut diagnostiquer que les formes tardives (ictère, ascite, oedème des membres inférieurs, hémorragies) pour lesquelles les thérapeutiques sont peu efficaces. Alors que l’estomac, les voies biliaires et rénales, le pancréas, présentent des crises douloureuses, le foie métabolique, sauf de rares cas, est indolore.

L’évolution vers une médecine plus scientifique et surtout technique a naturellement entraîné la disparition de l’insuffisance hépatique de l’horizon médical.

Les examens complémentaires, biologiques, iconographiques divers, demandés pour confirmer un diagnostic clinique sont devenu dans un souci d’objectivité les moyens de dépistage de la maladie, le diagnostic se faisant par exclusion.

Notre rôle dans le système de santé devient ainsi primordial.

Nos mains apprécient subtilement l’élasticité du parenchyme hépatique et le raisonnement global qui guide notre pratique, nous ouvre la voie d’un secteur de la médecine aujourd’hui effacé par les intérêts économiques des laboratoires d’analyses à canaux multiples et de l’industrie pharmaceutique.

Nous disposons des meilleures compétences pour ouvrir un nouveau volet que le terme PREVENTION SANTE ACTIVE me semble parfaitement définir.

Plusieurs communications ont été directement transmises à ceux d’entre vous qui ont renseigné leur adresse e-mail lors de leur enregistrement au fichier ADELI, des sites professionnels indépendants ont relayé nos communications pour que tous les ostéopathes aient une chance d’être sensibilisés.

Au-delà des clivages existants, le réseau d’ostéopathes indépendants EUROSTEO prend forme de façon représentative et nous serions très heureux de vous y associer.

Le poids de nos interventions auprès de nos instances de tutelle et des parlementaires sera d’autant plus important pour faire entendre nos requêtes car un nouveau projet de proposition de loi pourrait être dans les « tuyaux ».

J’ai participé à l’élaboration du PPL2 qui a été écarté par le Ministère des Affaires sociales et de la Santé de l’époque dans l’attente que le rapport de l’IGAS, bien gardé jusqu’à la veille du changement de gouvernement, soit rendu public.

Soyez assuré(e), Chère Consoeur, Cher Confrère, que tout sera mis en oeuvre pour que l’ostéopathie puisse être reconnue à sa juste valeur dans l’intérêt de la profession en général et de nos patient(e)s en particuliers.

Avec mes sentiments les meilleurs et les plus cordiaux.

 

Jean-Pierre Marguaritte

Président EURO PROMOSTEO

europromosteo@gmail.com

* Pathologies dites légères pour exemple : fatigue, anxiété, troubles du sommeil, douleurs articulaires et musculaires, nervosité, insomnie, constipation, colopathie, acidité gastrique, jambes lourdes, certains maux de tête, orlites, déséquilibres hormonaux, etc...

** En toute modestie, je vous invite à découvrir dans mon ouvrage « Le Mal de dos est dans l’assiette » toute l’importance de la fonction hépatique dans le traitement des autres troubles fonctionnels qui lui sont lié. L’ouvrage est disponible sur le site www.sosmaldedos.fr et vendu 12 euros au profit de l’association EURO PROMOSTEO.